Erreur!

Lancer mon projet

  • Un projet Cocoricauses se doit d’être collectif. C’est l’idée même de la notion « participative » ! Si vous souhaitez vous acheter une voiture ou vous offrir des vacances…passez votre chemin, Cocoricauses n’est pas le bon endroit. Ici, il faut être capable de rassembler, de fédérer autour de quelque chose de concret et de collectif.
  • Un projet Cocoricauses, c’est aussi un objectif bien précis. Les grandes idées vagues qui consisteraient, par exemple, à financer « la lutte contre la faim dans le monde »… pas sûr qu’il y ait un écho utile sur Cocoricauses. En revanche, financer la réouverture d’une épicerie dans un petit village de campagne… Top départ sur Cocoricauses !
  • Par principe, Cocoricauses propose à ses porteurs de projets de recevoir des dons…avec des contreparties. Lorsque quelqu’un vous soutient, il s’attend, en retour, à votre générosité de principe. N’oubliez pas les contreparties, ça marche comme ça, c’est le principe.

Comment réussir sa campagne de financement participatif sur Cocoricauses ?

Il faut être actif et vigilants sur 3 facteurs clé de succès.
1) Pour commencer, rien ne marche tout seul et il vous faut lancer la dynamique… Votre réseau personnel est la pour ça et c’est à vous de l’activer par mail, téléphone, réseaux sociaux… Vos premiers soutiens, ce sont eux !
2) Ensuite, et pour mémoire, souvenez-vous que si la somme demandée n’est pas atteinte, vous devrez tout rendre aux contributeurs… Alors mieux vaut restez prudent dans votre demande et dépasser l’objectif qu’être trop ambitieux et louper le coche !
3) Pour finir, un projet financé est toujours un projet bien présenté. Prenez le temps qu’il faut, mettez de belles photos, expliquez bien les objectifs, soyez très transparents et précis quant à l’utilisation des fonds… bref, emmenez vos futurs contributeurs dans votre monde, celui de votre projet. Ils ont besoin de sentir que vous faites les choses bien, que vous êtes vraiment engagé dans votre projet !

Construire son dossier de présentation et se préparer à la collecte :

En préambule, la présentation de votre histoire, de votre expérience, de votre projet est absolument nécessaire.

L’un des moyens les plus efficaces aujourd’hui reste l’image et, sans aucun doute, la vidéo. La vidéo a l’avantage majeur d’être facile à partager sur les réseaux (Cocoricauses a intégré cette fonctionnalité de partage dans sa conception), afin de vous faire connaître auprès d’un cercle de contributeurs encore inconnus, et vous donne une occasion unique de développer de l’empathie, de l’émotion, de l’engagement et de créer de la confiance ! Les 20 premières secondes de votre vidéo doivent capter l’attention et l’ensemble ne doit guère dépasser les 2 ou 3 minutes…

Pour commencer, vous devez absolument réfléchir à votre propre réseau de connaissances.

Comme nous l’avons vu, ces premiers cercles qui vous entourent sont vos premiers soutiens ! Le 1er cercle, le plus proche, ce sont vos amis, votre famille.
Le 2nd cercle, ce sont les amis de vos amis. Vous en connaissez certains seulement et vous n’êtes pas très proches, mais vous êtes liés par un maillon commun…et ça, ça a beaucoup de sens.
Vous devrez faire une campagne de collecte active et stimulante pour les entrainer avec vous dans votre projet. Il vous faudra communiquer avec eux par téléphone, par mail, par les réseaux sociaux et les encourager tous à parler de votre projet, à relayer l’ensemble… C’est à vous de trouver les bons mots et d’éveiller la curiosité des tous, à fortiori de ceux que vous ne connaissez pas directement.
Par un effet boule de neige et par votre capacité à stimuler la curiosité autour de votre projet, vous aurez atteint votre 3ème cercle !
Pour information, si vos premiers cercles financent 40% de votre collecte, vous aurez plus de 90% de chances de mener à bien votre financement ! (moyenne en France). Autre repère important, la moyenne des projets financés par le don en France est de 3500€.

Ensuite, vous devez choisir la durée de votre collecte.

Il faut savoir que les collectes les plus longues ne sont pas du tout les plus réussies, ou pas forcément ! Souvenez-vous que pour réussir, vous devez mener une collecte active. Soyez raisonnables et choisissez une durée sur laquelle vous pourrez vraiment vous engager et être dynamique. Par ailleurs, nous savons tous que créer un sentiment d’urgence est parfois (ou souvent !) déclencheur…

Comment trouver mes contreparties ?

Pensez à vos contributeurs d’abord ! Qui peuvent-ils être, quels profils (les premiers sont vos amis et les amis de vos amis…) ? Cherchez des contreparties qui peuvent les concerner, en lien avec le projet ou non. Faites simple, et si possible, pensez à des contreparties digitales qui vous éviteront des frais de poste. Il est important que vous anticipiez le coût de ces contreparties dans votre objectif de financement (n’oubliez pas non plus d’anticiper la commission Cocoricauses dont, pour mémoire, 100% des bénéfices sont reversés dans l’action associative pour la ruralité).
Dernier points, vous avez probablement une idée de la tranche de contribution qui sera le plus souvent utilisée (pour mémoire, vous avez prévu de proposer des montants de dons progressifs, par exemple : 5€, 10€, 20€, 50€…etc…). Si vous pensez que la tranche des 20€ est celle qui aura le plus de succès, alors il peut être malin de proposer une contrepartie assez alléchante sur la tranche des 50€ afin de tenter les contributeurs à aller sur la tranche supérieure… Vous voyez ce que je veux dire :)
Pour terminer ces quelques conseils, rappelons une fois encore combien, il est important de bien présenter son projet. Les internautes doivent comprendre facilement de quoi il retourne alors même qu’ils ne vous connaissent pas et ne connaissent pas du tout votre projet ! La description doit être claire, simple si possible et très bien structurée. Faites des paragraphes séparés par des espaces, avec des titres.
N’hésitez pas à mettre des visuels (photos et/ou vidéo) pour entrainer les internautes avec vous.
Soyez très transparents sur l’utilisation des sommes collectées, donnez des précisions parlantes.

Voilà…vous êtes prêts !

Navigation

Merci de prendre le temps de lire les FAQ. Vous y trouverez la plupart des réponses aux questions que vous vous posées. Si des questions subsistent, envoyez nous un mail à contact@cocoricauses.org et nous vous répondrons rapidement

Partenaire fondateur

                                

En tant qu’entreprise responsable et bénéficiant grâce à notre réseau d’agents généraux d’une très bonne implantation géographique qui anime la vie locale, nous nous mobilisons auprès de Cocoricauses pour apporter des solutions concrètes pour bien vivre et bien vieillir dans la ruralité. La protection étant notre métier, nous souhaitons vous accompagner pour aider vos projets à voir le jour.

Propulsé par Particeep